Les convois exceptionnels

Les transports exceptionnels de bateaux

Un convoi exceptionnel est un transport qui ne respecte pas les normes définies par le Code de la roude :

Soit en longueur, si celle-ci est supérieur à 16m50 pour les véhicules articulés (articles R321-11 à R321-14), soit en longueur (>2m55) pour l'ensemble des véhicules.

Le Code de la route français ne fixe pas de limitation de hauteur, cette dernière ne constitue pas un caractère exceptionnel, seuls les ouvrages de gabarit inférieur à 4m30 doivent faire l'objet d'une signalisation. Les usagers doivent s'assurer de leur itinéraire en fonction de la hauteur de leur chargement.

Un convoi exceptionnel est un véhicule qui exède les dimensions, les masses, les règles de sécurité, etc... et nécessite une autorisation particulière pour circuler.

Il s'agit de transporter soit des masses indivisibles, c'est-à-dire notamment des grosses pièces industrielles ne pouvant faire l'objet de plusieurs voyages et demandant d'être assemblées en usine, soit des engins spréciaux de travaux publics, agricoles ou des bateaux par exemple.

Ce type de transport nécessite une étude préalable des itinéraires particuliers, l'emploi de véhicule adaptés (nombreux essieux, sgnalisation particulière et des conditions de circulation spéciales).

Les escortes des convois exceptionnels

L'escorte des convois exceptionnels est obligatoire dès la deuxième catégorie de convois exceptionnels. Le décrêt n°2011-335 du 28 mars relatif à l'accompagnement des transports exceptionnels est le socle réglementaire en termes de guidages et de formation des pilotes. Il est consolidé entres autres, par l'article R433-17 du Code de la route.

Il existe deux types de dispositif d'accompagnement :

1- les véhicules de protection :

Les véhicules de protection sont des véhicules (voitures ou camionnettes) de couleur jaune. Ces véhicules sont positionnés soit devant le convoi, notamment en circulation sur route à double sens de circulation, soit en arrière, en circulation par exemple sur chaussée à plusieurs voies de circulation (2x2 voies voire autoroute dans certains cas). 

2- Les véhicules de guidage :

Il s'agit de motocyclettes de couleur jaune (au moins deux), et/ou éventuellement de voitures particulières de couleur jaune, admises selon la particularité des conditions du convoi et à l'appréciation du chef de convoi.

Ces véhicules et pilotes 'guideurs" sont utilisés à partir de la troisième catégorie de convois exceptionnels en général.

 

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.
expand_less